· 

Le beau plateau de fromages et sa salade

 

La consommation de fromage en fin de repas est encrée dans nos traditions et à noël on l'accompagne de salade.

 

Le fromage est riche en matières grasses et nous l’accompagnons souvent de pain ce qui aggrave la facture calorique sans parler que l'estomac est déjà bien plein.

 

Le plateau de fromage et ses différentes sortes vous font tout de même envie, servez-vous des petites quantités pour pouvoir goûter à tout sans vous retrouver avec 200g de fromage dans l'assiette.

 

Pour information 1/8 de camembert pèse 30g et qui représente une portion raisonnable.

 

Le fromage frais est le moins calorique avec 100kcal/100g.

 

 

Ensuite les calories grimpent rapidement :

- 290kcal/100g pour les fromages à pâtes molle (croûte fleurie : coulommiers, brie chaource..., croûte lavée : époisses, munster, maroilles...)

- 335kcal/100g pour les fromages à pâte pressée non cuite (cantal, raclette, morbier, saint-nectaire...)

- 355kcal/100g pour les fromages à pâte persillée (roquefort, bleus, fourme d'Ambert, gorgonzola...)

- 365kcal/100g pour les fromages à pâte pressée cuite (gruyère, emmenthal, Beaufort, parmesan...)

 

Les fromages frais contiennent un peu de protéines et les autres en sont riches. Ils sont également riches en calcium, phosphore, sodium.


 

La salade accompagne parfaitement le fromage et apporte une note de fraicheur.

 

Différentes variétés existent comme la mâche, la scarole, la roquette, la feuille de chêne, la laitue, la romaine, la frisée, la chicorée, la batavia...

 

Elle est peu calorique et est constitué à 96% d'eau. Elle contribue à l'apport en vitamine B9 intéressant pour la future femme enceinte ou pour la femme enceinte.

 

 

 


 

L'huile, pour assaisonner la salade, doit être utilisée avec parcimonie car elle est composé à 100% de lipide.

 

Il en existe différentes sortes mais toutes ne se valent pas sur le plan nutritionnel.

 

L'huile d'olive, souvent utilisée, est intéressante car elle apporte des acide gras mono-insaturés et polyinsaturés. Elle contribue à l'apport en oméga 6 et oméga 3 essentiel pour l'organisme.

 

 

Il est intéressant de varier et pourquoi pas pour noël modifier ses habitudes avec de l'huile de colza, de l'huile de noix ou encore de l'huile de lin. Celles-ci ont une teneur intéressante en oméga 3.


 

La variété des pains s'invitent à notre table de fête.

 

On y retrouve la baguette courante, les pains de tradition, les pains complets, les pains au levain, les pains de campagnes, les pain au seigle, les pains de seigle, les pains aux céréales, les pains aux noix....

 

Plus la farine utilisée pour la fabrication du pain est raffiné, moins elle contient des vitamines et des minéraux. Mais qu'il soit à la farine blanche ou la farine complète, il apporte 265kcal/100g.


Le repas est presque terminé, chez certains le père noël est déjà passé, mais le repas ne sera fini qu'après la traditionnelle bûche de noël. A venir dans le prochain article.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

Écoute, bienveillance, encouragement, confiance, plaisir de manger, ouverture d'esprit, pédagogue.

NUTRITION ET VOUS

Alexandra Balique

12, rue des figuiers

31530 Menville

06 63 09 76 20

05 34 59 03 17

alexandra@nutritionetvous.fr

SIRET : 83317938500012

ADELI : 319505194


 

 

Je suis membre de l'Association Française des Diététiciens  - Nutritionnistes (AFDN).